h1

Grands noms 10

8 septembre 2009

Aprés la biographie de Jean-Baptiste Arban, voici la biographie d’un autre nom que les joueurs de cuivres entendent souvent: M. Fernand Lelong qui, durant sa carrière, n’aura de cesse de faire connaitre et d’améliorer le tuba et le saxhorn:

Fernand Lelong, né en 1939 à Sains-en-Gohelle (Pas-de-Calais) et décédé le 2 novembre 2002, est un tubiste français. Tuba solo à l’Orchestre de Paris de 1967 à 1999, il est également professeur de tuba au CNSM de Paris de 1982 à 1999.

Né dans une petite commune du bassin minier du Nord-Pas-de-Calais, Fernand Lelong découvre la musique, sous la conduite de son père, au sein de l’Harmonie des mineurs de la fosse n° 10. De ces hommes robustes et fiers, il héritera les qualités humaines de partage, de respect, de droiture et de générosité.

Après de brillantes études au conservatoire de Lille, il entre en 1957 au Conservatoire de Paris et obtient rapidement un premier prix dans la classe de Paul Bernard. De 1961 à 1965, il occupe tour à tour les postes de soliste à la Musique de la Police Nationale, à la Musique principale de l’Armée de l’Air. Dès 1962, il joue avec la Société des concerts du Conservatoire qui devient en 1967 l’Orchestre de Paris.

En 1970, le Conservatoire du Xe arrondissement de Paris lui offre la possibilité de diffuser son savoir. La qualité de son enseignement sera rapidement connue de toute la France et la classe ne désemplira jamais. En 12 ans, plus de 30 élèves entreront par la suite au CNSM. Durant ces années, il fait accomplir un bond prodigieux au saxhorn basse et développe la pratique des tubas basse et contrebasse jusqu’alors très peu joués en France. Il contribue aussi à l’amélioration de la facture instrumentale avec les Établissements Antoine Courtois et développe le répertoire, chez Billaudot notamment.

En 1982, il rejoint le corps professoral du CNSM de Paris, succédant à André Léger. À partir de cette année, l’enseignement du Tuba/Saxhorn et du trombone basse sera séparé. Le cimbasso est intégré comme discipline optionnelle. Fernand Lelong aura deux assistants : Hervé Brisse et Jean-Luc Petitprez. En 1988, à la mise en place d’un premier Certificat d’Aptitude à l’enseignement du tuba.

En 29 années d’enseignement, plus de 200 disciples ont bénéficié de son talent de pédagogue. Ils sont aujourd’hui, pour la plupart, musiciens professionnels dans les orchestres ou se consacrent à l’enseignement.

En 1999, il prend sa retraite. Avant de quitter ses activités, il est, à la demande du CNSM de Paris, co-auteur d’un film retraçant l’histoire du tuba et rédige avec la Cité de la musique un ouvrage de référence pédagogique : 10 ans avec le tuba.

Liste de ses plus grands élèves

  • Ivan Milhiet, soliste international. décédé le 2 avril 2009
  • Shinya Hashimoto
  • Jean-Luc Petitprez
  • Philippe Legris, soliste international, professeur au CNR de Paris et au conservatoire du Xe arrondissement
Extrait de Wikipédia

Pour le cout impossible de trouver soit un extrait de partition, soit une vidéo d’un tubiste jouant un morceau composé par Fernand Lelong. Dommage 😦


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :