Posts Tagged ‘embouchure’

h1

Mais comment on joue du tuba ?

4 juin 2009

Dans un des premiers post j’ai décris le tuba, je voudrais revenir ici sur sa description et sur la façon dont on en joue.

Tout d’abord il faut développer une capacité pulmonaire assez grande (c’est pourquoi les enfants commence avec l’euphonium) car le tuba, une fois déplié, peut mesurer jusqu’à 9,6 mètres et le pavillon peut faire  50cm de diamètre !! Sans parler du poids de l’instrument, le mien pèse une dizaine de kilos, mais certain vont jusqu’à 13 kg !

Pour jouer le tubiste passe ses bras autour du tuba, ce qui rend l’instrument encore plus imposant. En plus le pavillon est plus haut que la tête de l’instrumentiste.

Moi au tuba

En raison de sa taille le tuba se joue le plus souvent assis.

Le tuba est l’instrument le plus grave de la famille des cuivres. Pour vous donner une idée de sa tessiture sa note la plus aiguë correspond à la note la plus grave de la trompette!

Tessiture

Une fois l’instrument dans les mains (enfin surtout dans les bras) il ne « reste plus » qu’à faire vibrer les lèvres avec l’embouchure. Je ne parlerais pas ici de la technique à employer car ce serait trop long et trop théorique. Il faut en quelque sorte pincer les lèvres pas trop fort, mais il ne fait pas que les muscles soit trop relâchés ! (Pour tout savoir sur la position a adopter pour jouer, je vous conseille la lecture de « L’art de jouer les cuivres » de Philip Farkas, qui décrit très bien le principe de vibration des lèvres, et donne des solutions à chaque problèmes que l’on peut rencontrer lorsque l’on joue un cuivre).

L’embouchure du tuba est à l’image de l’instrument: elle est grande ! Voici en comparaison une embouchure de tuba

embouchure tuba

Et une embouchure de trompette

embouchure trompette

La partie posé sur les lèvres est deux fois plus petite. Ce qui rend le tuba plus facile à jouer pour un débutant mais la taille de l’embouchure rend aussi les notes aiguës difficile à obtenir.

le choix de l’embouchure est important car il faut se sentir à l’aise pour pouvoir jouer. Chaque embouchure à ses caractéristique propre: taille, taille de la cuvette, largeur des bord… Chaque paramètres change la façon de jouer avec celle-ci:

Descriptif embouchure

  1. le diamètre intérieur de son bord
  2. la largeur du bord
  3. la forme du bord (plat, arrondi ou tranchant)
  4. son bord intérieur
  5. sa cuvette et sa profondeur
  6. son grain (diamètre de l’étranglement de l’embouchure)
  7. son cône de queue (l’évasement ou la conicité interne de sa queue)
  8. sa queue et sa longueur

Moi j’ai choisit de jouer sur une embouchure Romera brass créée par François Thuillier.

Maintenant que vous sortez votre premier son,  il reste à apprendre les doigté correspondant à chaque note. Je parle ici des doigtés du tuba en ut à 4 pistons (ou palette).

Tuba-Chart-4

Pour ceux qui jouent ou qui souhaitent jouer en Sib ou en fa vous pouvez cliquer ici ou pour avoir les doigtés. Vous y trouverez aussi les doigtés pour les tuba à 5 pistons/ palettes.

Bien entendu pour débuter il faut s’aider d’un méthode, mon professeur me fait travailler sur la « Méthode  progressive pour basse, contrebasse, trombone » de Jullien Porret qui permet de progresser rapidement. Par contre elle n’est pas conseillé à un débutant (il faut déjà avoir joué un cuivre) car elle va très vite dans la progression.

Une fois tout les ingrédients réunis, reste le travail journalier à fournir car plus on travaille régulièrement et plus on progresse vite !

Alors a chacun son tuba et au travail !!! 😉